Alger, le centre ville.

La promenade continue avec Zina et Marwa.

   
  Le centre ville est relativement préservé de la laideur des paraboles, climatiseurs et rideaux.
Et on retrouve intacts et bien entretenus des bâtiments qui font partie du patrimoine architectural varié de la capitale à l'époque coloniale. Beaux  immeubles haussmanniens avec balustres, corniches et moulures, néo mauresques style dit Jonnart (la Poste, le MAMA), néo-renaissance ( l'Opéra).
  On peut cependant sur ces clichés pris sur l'ex Place du Gouvernement, "Place du Cheval" B'last el oud, devenue, privée de son cheval, " Place des martyrs" constater la dégradation des trottoirs et aussi remarquer que des terrasses d'immeubles ont été fermées et aménagées en logements.
La statue équestre du Duc d'Orléans érigée le 28 Octobre 1845 resta 117 ans sur la Place du Gouvernement. Elle est aujourd'hui à Neuilly sur Seine. Un 2 ème exemplaire de cette statue est en Normandie dans le parc du château d'Eu.

  Img 0499

  Zina et Marwa sur la Place.

  Img 0501

 L'Opéra style néo Renaissance reconstruit après un incendie.

  Img 0502

Le Tantonville et l'Opéra face au square ex Bresson, Port Saïd aujourd'hui, je crois.

Avant d'arriver rue ex d'Isly nous nous sommes arrêtées dans une rôtisserie pour manger brochettes, merguez et poulet grillé ! pas du chawarma !  Rôtissoire  alimentée au gaz très  peu cher en Algérie depuis la découverte en 1956 des gisements de Hassi Messaoud et Hassi R'Mel, découverte qui a modifié un temps les enjeux du conflit.

  Img 0507Img 0506
 
 


 
 


 

 


 
   

Img 0505Img 0504












Curieux escaliers recouverts de plastique. Marwa s'en amuse



 Puis visite pélerinage pour Zina qui enfant venait voir son père et moi mon mari dans cette pharmacie 8 rue d'Isly devenue "Nour" (Lumière) magasin de mode, 8 rue Larbi ben Mhidi.

Nour" 8 rue Larbi Ben Mhidi
    ex Pharmacie 8 Rue d'Isly.

  Img 0508

 
 
 











   2014 Nour "Lumière" magasin de mode 8 rue Larbi ben Mhidi                  
                                                                                                           
                                                                                                          Années 1950 Pharmacie 8 rue d'Isly.

 
Img 594
Devant la boutique "Nour", Zina et trois élégantes.

 Img 591
Intérieur de la boutique jadis pharmacie.
 

  Img 0509
Boutique et accueil agréables. Ici pas trop de contrefaçon chinoise. Pas de hidjab jordanien ! Les Jordaniens détiennent le lucratif marché du hidjab que les Chinois essaient de concurrencer.

 
Img 592

Elégante heureuse de ses achats !


  Img 0515
  Img 0516
 
 Derrière la grille du portail d'entrée de l'immeuble, Zina se souvient. Mais à l'intérieur, comme dans presque toutes les parties communes des immeubles anciens, le spectacle est désolant. Marwa garde son sourire.

Continuons notre promenade vers la Grande Poste et la rue ex Michelet.

 
Cinema le club
 
.Img 0518

Cinéma "le Club" 26 rue d'Isly, puis cinémathèque algérienne 26 rue Ben M'hidi, fermé depuis la "décennie noire".
 
Plus loin, le MAMA style néo mauresque dit " style Jonnart". Charles Jonnart  gouverneur général de l'Algérie imposa  un nouveau style d'Etat aux constructions publiques, un style architectural aux tendances orientales pour réhabiliter la culture indigène et valoriser le patrimoine mauresque, en privilégiant les traditions locales... Dépêche algérienne 1906, Préfecture 1908, Galeries de France 1909, Grande Poste 1910.

  Img 0519
 

  

Le grand magasin des Nouvelles Galeries (1909) dites ensuite Galeries de France puis Galeries Algériennes devenu le MAMA musée d'art moderne d'Alger fermé en mars 2014 à cause d'une exposition en préparation.
 
Img 0523 

Sur la place ex Bugeaud, la statue équestre d'Abdelkader a remplacé la statue en bronze de  Bugeaud Thomas Robert duc d'Isly. Erigée en 1852 au centre de la place, puis déplacée sur le côté droit de la place en 1927, la statue représentait Bugeaud avec son costume populaire et sa fameuse casquette. Déboulonnée par le Génie, rapatriée en 1962, elle est installée aujourd'hui à Excideuil derrière des remparts, dans la cité médiévale où elle a été inaugurée en 1999.